Fleurs minérales

De Compendium de Speleologie
Aller à : navigation, rechercher

En spéléologie on désigne sous le terme "fleurs minérales", fleurs de caverne ou antodites différentes concrétions ayant des formes assez similaires. A ne pas confondre avec les hélictites.

Elles se présentent selon des formes erratiques, principalement composées de calcite et d'aragonite formant tentacules et filaments rayonnant d'un centre ou d'un axe commun et créant ainsi un spéléothème extrêmement délicat.

Leur croissance se fait par les gouttes qui se meuvent sur sa surface externe.

On distingue trois sous-familles :

  • Les fleurs de faisceaux cristallins radiaux (formées par un ensemble de faisceaux de cristaux d'aragonite allongés, rectilignes, pointus et transparents divergeant d’un centre de radiation)
  • Les fleurs avec des tentacules emmêlées (normalement calcaires en milieu extrêmement poreux, elles ont une base d’où partent d’un centre commum plusieurs filaments semblables à un ensemble d’hélictites)
  • Les fleures avec un axe linéaire de radiation (surtout formées par de l'aragonite, elles ont la forme d'une arrête de poisson)


Liens externes