Phytokarst

De Compendium de Speleologie
Aller à : navigation, rechercher
Phytokarst à Mulu Caves - Photo © Robbie Shone
Phytokarst dans Hang Son Doong - Photo © Carsten Peter

En karstologie, le phytokarst est une forme de paysage très reconnaissable résultant d'une étonnante érosion biologique ou bioérosion. On peut comparer le phytokarst avec un lapiaz sauf que ce dernier est formé par une érosion plus classique : vent, pluie etc.

Au contraire le phytokarst se forme sous l'action d'algues filamenteuses qui s'immiscent dans la roche calcaire créant des pics rocheux dentelés et noirâtres, tâchés par des dissections fragiles et fines comme de la dentelle qui se développent sans tenir compte de la gravité.

Il y a donc formation du phytokarst entre autre par la dissolution de la calcite sous l'effet des algues ou de tout autre microorganisme entraînant le même résultat.

L'étude de ce phénomène n'en est qu'à ses balbutiements.

Un certain nombres de phytokarsts étaient connus à la surface du globe comme par exemple la zone appelée "Hell" à Grand Cayman, mais en 2011 des phytokarsts de taille monumentale ont été découverts dans la grotte de Hang Son Doong au Vietnam. Ce phénomène de bioérosion est illustré par le photographe Peter Carsten qui en a réalisé de nombreux clichés présentés lors d'une conférence pour le National Geographic : Vietnam's infinite Cave.

Liens externes