Progression sur corde

De Compendium de Speleologie
Aller à : navigation, rechercher

En grimpe, on désigne par progression sur corde toutes les techniques pour se déplacer verticalement en utilisant une corde.

Nous allons détailler les différentes techniques utilisées en spéléologie ainsi que leur réalisation.

Descendre

La tête de puits

Avant d'approcher le bord d'un puits, le spéléologue aura généralement une ligne de vie. Pour éviter tout danger, il passera donc ses deux longes sur la ligne de vie et s'avancera jusqu'à la tête de puits, préférablement un mousqueton doigt vers la paroi et un autre disposé doigt vers lui.

Arrivé à la tête de puits, passer la longe courte dans les deux boucles du nœud en conservant la grande longe sur la ligne de vie.

Se mettre en tension sur la longe courte et mettre son descendeur en place sur le brin descendant de la corde.

Une fois le descendeur installé, avaler le mou en amont et faire une clé.

Vérifier que le matériel est en position, que le kit n'est pas emmêlé dans la corde et que son propre corps ne risque pas de se retrouver en mauvaise posture.

Si tout est ok, se hisser légèrement et retirer la longe courte, défaire la clé de descendeur sans jamais relâcher le brin descendant, et se laisser glisser de quelques centimètres pour vérifier que le descendeur fonctionne bien.

Pour les moins expérimentés, refaire alors une demi-clé pour retirer la grande longe d'une main ou une clé si la grande longe ne veut pas s'ôter d'une seule main.

Entamer la descente en laissant filer la corde dans la main qui tient le brin descendant, l'autre main peut soit être sur le descendeur pour bloquer la corde au besoin avec l'autre main, soit en complément de la première sur le brin descendant si nécessaire.

QUOI QU'IL ARRIVE IL NE FAUT JAMAIS LÂCHER LE BRIN DESCENDANT PENDANT UN RAPPEL.

Si pour une raison quelconque il est nécessaire de s'arrêter en pleine descente ou de faire autre chose que descendre (sac à dos qui glisse, prendre une photo etc.) TOUJOURS faire au moins une demi-clé, au mieux une clé.

Déviateur

Lors de la descente sur corde, il peut arriver que la corde s'approche légèrement de la paroi créant un risque de frottement, la paroi peut alors être équipée d'une déviation. Le déviateur se passe très simplement.

Descendre jusqu'à la hauteur du mousqueton déviateur, le décrocher et le raccrocher au-dessus du descendeur, poursuivre la descente.

Fractionnement

Si le puits est équipé de fractionnements, alors la descente se fera en autant de fois qu'il y a de fractionnements. Chaque fractionnement doit être passé en respectant des règles élémentaires pour la sécurité du spéléologue.

A l'approche du fractionnement, se rapprocher au mieux de l'amarrage et une fois arrivé à sa hauteur passer la longe courte dans la boucle du noeud prévue pour ou l'amarrage en son absence.

Se laisser glisser pour être en tension sur la longe courte. Mettre la grande longe sur le brin montant si ce n'était pas fait.

Veiller à ne pas emmêler ses longes entre le brin montant, descendant et l'attache au cuissard.

Retirer le descendeur du brin montant et le passer sur le brin descendant.

Comme en tête de puits, faire une clé sur le descendeur, retirer la longe courte, tester le descendeur, si tout est ok alors ôter la grande longe et se laisser glisser jusqu'au fractionnement suivant.

Passage de nœud

Lorsque la verticale est trop profonde et que la longueur de la corde n'est pas suffisante, alors une seconde corde sera jouxtée à la première à l'aide d'un nœud spécifique.

A l'approche du nœud, ralentir la descente et s'arrêter avant pour ne pas bloquer le descendeur.

Passer la longe courte dans la boucle du noeud prévue à cet effet.

Fixer la poignée rattachée à la longe longue sur le brin montant au-dessus du noeud et venir se mettre en tension dessus.

Retirer le descendeur du brin montant et le fixer sur le brin descendant. Faire une clé sur le descendeur (attention lorsqu'une clé est effectuée il ne faut jamais chuter dessus car il risquerait de rompre).

A l'aide des pédales se hisser légèrement et retirer la grande longe de la poignée pour se mettre en tension sur le descendeur. Retirer la poignée en la raccrochant aussitôt à la grande longe ou au cuissard.

Vérifier que tout est ok, tester le descendeur, retirer la longe courte et se laisser descendre.

Il y a plusieurs techniques pour le passage de noeud, celle-ci est la plus simple.

Monter

Avant d'attaquer la remontée, le descendeur peut généralement être retiré du MAVC et accroché au porte-matériel. Les pédales doivent être fixées sur la poignée et la grande longe aussi.

Attendre que le spéléologue devant ait libéré la corde.

Ouvrir le bloqueur de poitrine et fixer la poignée sur la corde. Commencer à absorber l'élasticité de la corde et passer la corde dans le bloqueur de poitrine. Absorber l'élasticité de la corde jusqu'à être en suspension au-dessus du sol sur le bloqueur de poitrine.

Passer les pieds dans les pédales et se relever en veillant à ce que la corde glisse dans le bloqueur de poitrine.

S'asseoir dans le cuissard et monter la poignée (il faut avoir plié les genoux).

Se relever de nouveau en passant la corde dans le bloqueur de poitrine, se rasseoir de nouveau dans le cuissard, monter la poignée et ainsi de suite.

Déviateur

Pousser le mousqueton du déviateur le plus haut possible.

Retirer le mousqueton et le remettre sur la corde sous le bloqueur de poitrine.

Poursuivre l'ascension.

Fractionnement

Ralentir à l'approche du fractionnement, amener la poignée sous le nœud sans la bloquer contre (sinon c'est vraiment très pénible à retirer).

Se hisser sur les pédales, passer la longe courte dans l'amarrage et ouvrir le bloqueur de poitrine.

Se mettre en tension sur la longe courte.

Passer le bloqueur de poitrine sur le brin montant, avaler le mou et passer la poignée sur ce même brin.

Se mettre en tension sur les deux bloqueurs, vérifier que tout est bien installé et non emmêlé, retirer la longe courte et poursuivre l'ascension.

Tête de puits

Ralentir à l'approche du nœud, amener la poignée sous le nœud sans la bloquer contre (sinon c'est vraiment très pénible à retirer).

Se hisser sur les pédales, passer la longe courte dans les deux boucles du nœud et ouvrir le bloqueur de poitrine pour se mettre en tension sur la longe.

Passer la poignée sur la ligne de vie, avaler le mou et sortir du puits.

Retirer la longe courte et la passer sur la ligne de vie.

Une fois assez éloigné du puits, retirer la poignée et la longe courte.

Passage de nœud

Amener la poignée le plus près possible du nœud sans la bloquer contre.

Passer la petite longe dans la boucle du noeud.

Retirer la poignée de la corde et la mettre en tension au-dessus du nœud.

Se hisser sur les pédales et amener le bloqueur de poitrine le plus près possible du nœud, le retirer et le passer entre le nœud et la poignée.

Vérifier la bonne installation du matériel, se délonger et reprendre l'ascension.

La main courante


Pour progresser sur une main courante, le spéléologue commence par passer ses longes dessus au premier bout de celle-ci.

Il avance jusqu'au premier nœud et le passe une longe après l'autre jusqu'à atteindre l'autre bout de la main courante.

Dans l'hypothèse où la main courante se trouve sur un plan incliné et selon la nécessité, utiliser le descendeur ou la poignée peut sécuriser la progression pour se prémunir d'une éventuelle glissade.

La conversion

En de rares occasions il peut être nécessaire de faire une conversion, à la montée ou à la descente.
Pour redescendre : fixer le descendeur sous le bloqueur de poitrine et faire une clé, libérer la poignée pour la descendre à quelques centimètres du bloqueur de poitrine (attention à la gaine de la corde avec les picots), se soulever légèrement avec les pédales (éventuellement retirer la grande longe de la poignée) et retirer le bloqueur de poitrine pour se mettre en tension sur le descendeur, retirer la poignée et entamer la descente.

Pour remonter : faire une clé sur le descendeur, placer la poignée accrochée à la grande longe en tension sur la corde, se soulever sur les pédales et placer le bloqueur de poitrine au-dessus du descendeur, ôter le descendeur et entamer la remontée.

AVERTISSEMENT

L'utilisation du matériel de progression sur corde doit se faire après avoir été formé. Les techniques résumées ici peuvent varier en fonction des besoins selon la configuration du milieu souterrain.